Braquage génétique

Les plantes parasites abusent vraiment ! Une équipe de l’Université de Pennsylvanie vient de découvrir qu’en plus de bénéficier du gîte et du couvert, elles chipaient des gènes chez leur hôte. D’après les chercheurs, la promiscuité rend ce curieux phénomène possible. On l’appelle le transfert horizontal de gène et bien qu’assez connu chez les organismes …

Lire la suite