A propos

La micrologie est la science du presque rien. Elle s’interroge, non sans ironie, sur quelques bagatelles.

Pour mettre mon petit grain de sel « écologique », je passe en revue recherches, soubresauts, mini découvertes et discussions atomisées, histoire de vous tenir au courant. Le blog s’adresse à tout le monde, les curieux, les scientifiques décoincés et les écolos qui dormaient à coté du radiateur pendant les cours de bio. Ici, on se fait une petite culture scientifique, on en apprend de bien bonnes, on cause et on échange !

Du coté des cuisines, tout est fait maison avec de la matière grise recyclée et de l’énergie 100 % renouvelable (la mienne et celle que me fournit Enercoop). Et soyez tranquilles ! Micrologie ne fricote avec aucun lobbyiste, n’utilise pas d’algorithme pour produire de faux lecteurs, ne corrompt aucun moteur du web, ne revend pas vos emails et tous les articles sont originaux, écrits et illustrés par un humain en chair et en os.

D’ailleurs, Micrologie ne fréquente que des gens bien et publie également ses billets dans Science! on blogue, plateforme de diffusion scientifique francophone de l’Agence Science Presse (Canada) et est actif au sein du réseau ECHOSCIENCE Occitanie.

 

A ce qu’il parait, les gens aiment bien savoir qui se cache derrière un blog. C’est bien ma veine, j’ai toujours une tronche pas possible sur les photos. (Est-ce que je peux avoir une dispense ?)

Donc, bon…, passage obligé, la petite bio de l’auteur :

J’aime les bons petits plats, le dadaïsme et les poissons d’eau douce, déjà ça part mal,

version deux :  je m’appelle Elisabeth, j’ai 41 ans, je suis journaliste scientifique et responsable de com’ sur projets science et développement, hors sujet,

version trois : passionnée par la nature et élevée au foin, je crois que je suis un peu écolo, ben voyons,

version quatre : après des études en sciences de l’environnement, un doctorat sur les relations homme-biodiversité et un petit passage par l’Ecole des métiers de l’information à Paris, j’ai travaillé pas mal d’années dans l’hémisphère sud (dernièrement en Bolivie), vous m’en direz tant,

version cinq : rentrée en France depuis juillet 2016, j’habite dans un bled complètement paumé en Haute Ariège et il faut bien occuper ses longues soirées d’hiver entre deux piges, pas très sérieux ma bonne dame,

… bref, vous ne m’en voudrez pas si je préfère parler du travail des autres.

Contact

 


Illustration: la Dame à la truite, bricolage micrologie, inspiré de La Dame à l’hermine, Léonard de Vinci, 1490

Note : Concernant mes illustrations, je bidouille généralement avec des œuvres classiques, du matériel au domaine public et CC. Si par mégarde je glane des petits morceaux par ci par là qui relèvent d’un droit de propriété intellectuelle sans que je m’en sois rendue compte, veuillez m’en excuser, je ne cherche à bafouer aucun auteur. Auquel cas, n’hésitez pas à me contacter. Je bricole selon un principe d’usage de bonne foi.