La faute à Néandertal

Laissez tomber le prozac et le shia tsu, votre dépré est génétique ! C’est Néandertal qui vous l’a refilée. En ces temps trumpesques, le New York Times rafraîchit pour nous aujourd’hui un article paru dans Science en février dernier. Ces travaux, qui auraient pu être subventionnés par le Black Panther, passent en revue l’héritage de Néandertal. Si vous êtes blanc, entre 1,5 et 4 % de votre génome vient de cette brute attardée. Et j’ai d’autres mauvaises nouvelles : outre votre physique d’eurasien plutôt ingrat, les scientifiques ont découvert que vos allèles néandertaliens augmentent le risque de dépression, d’incontinence, d’obésité et d’addiction au tabac. Alors les WASP ? on fait encore les malins supérieurs ?

Néandertal forever

Il y a environ 50 000 ans, cro-magnon quitte l’Afrique pour aller se geler les fesses en Europe. Là, il tombe sur d’autres hominidés, des néandertaliens plutôt vilains mais sympas paraît-il. Des recherches publiées dans Nature en 2014 ont estimé la durée de cohabitation entre 2 600 et 5 400 ans, ce qui, objectivement, laisse à n’importe qui le temps de conclure. Fruit de l’idylle, la descendance hybride gagne en immunité et s’adapte à son nouvel environnement, malencontreusement, au passage, elle ramasse aussi quelques tares.

Les scientifiques ont mené leurs travaux sur 28 000 américains de souche européenne et localisé dans leur génome les traces d’ADN néandertalien. Ils ont ensuite cherché les associations avec les informations contenues dans les dossiers médicaux des volontaires. Statistiques à l’appui, ils démontrent que le néandertalien qui sommeille en nous augmente notre probabilité d’être un gros tas qui pisse sur son sofa en fumant des clopes. Au moment de l’étude, les chercheurs n’ont malheureusement pas testé la relation avec le fait de porter une casquette rouge « America first ».

Ah, la génétique humaine, ça explique bien des malheurs ! (mais c’est un peu limite, non ?)

Facebook
Facebook
INSTAGRAM
GOOGLE
http://micrologie.com/gene-neandertal/

[E.Le]

Source : What Did Neanderthals Leave to Modern Humans? Some Surprises, NYT, 20 janvier 2017

The phenotypic legacy of admixture between modern humans and Neandertals, Science 12 Feb 2016

Illustration : La faute à Néandertal, collage Micrologie, 2017, inspiré de Ao, le dernier néandertal, film de Jacques Malaterre, 2010, vivement conseillé en cas d’insomnie.

Microbillets du vendredi

Pour recevoir chaque vendredi les dernières nouvelles dans votre boîte, indiquez votre adresse et clic !
* champ obligatoire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *